Gilets Jaunes, rouges, verts, bleus, TOUS ENSEMBLE - POUR GAGNER il faut BLOQUER L’ECONOMIE
En savoir plus
France - Petites carottes et gros bâton
En savoir plus
Critique du "Populisme de gauche"
En savoir plus
La "révolution mondiale": une utopie ?
En savoir plus
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • Gilets Jaunes, rouges, verts, bleus, TOUS ENSEMBLE - POUR GAGNER il faut BLOQUER L’ECONOMIE
  • France - Petites carottes et gros bâton
  • Critique du "Populisme de gauche"
  • La "révolution mondiale": une utopie ?

"La classe dirigeante et le gouvernement « socialiste » profiteront de ces attentats et de l’émotion qu’ils suscitent pour détourner l’attention des travailleurs de la crise, de ses conséquences sociales désastreuses et de la politique réactionnaire qui est menée dans l’intérêt d’une poignée de grands patrons. C’est le sens des nombreux appels à « l’union nationale », qui doivent être fermement rejetés par les organisations de gauche de la jeunesse et des travailleurs."

latuffparis
* Choqué, indigné, révulsé par les lâches attentats à Paris, cette nuit qui ont pour l’instant fait au moins 120 morts. Nos pensées vont aux victimes et à leurs familles.

* Si cela se confirme que des terroristes 'islamistes' sont derrière ce massacre, ils ont à nouveau fait un formidable cadeau de propagande aux islamophobes et racistes de tous poils et font peser une très grande pression sur les communautés musulmanes de France, de Belgique et du reste du monde.

* Il faut rejeter toute tentative qui consiste à faire reposer une responsabilité collective pour ces attentats sur la communauté musulmane ou la religion musulmane en tant que telle.

* Le racisme anti-arabe et antimusulman qui déferle sur les médias sociaux depuis hier soir est abject et doit être combattu énergiquement. La solidarité par contre, qui hier soir aussi c’est organisée spontanément entre les habitants des quartiers de Paris affectés par les attentats montre que le potentiel existe pour un contre-mouvement au racisme et au chauvinisme.

* Il faut repousser toute tentative des gouvernements, le gouvernement français en premier lieu, de se servir de cet attentat pour faire voter de nouvelles 'lois antiterroristes' qui vont réduire nos droits démocratiques et stigmatiser les populations musulmanes dans nos villes en particulier les jeunes des banlieues.

* De telles lois seront utilisées aussi contre les syndicalistes et tous les progressistes ou autres mouvements qui visent à changer la société. Rappelons-nous comment les médias et la justice ont traités les travailleurs d’Air France qui se sont révoltés contre le nouveau plan de restructuration de la compagnie.

* Déjà avant l’attentat contre Charlie Hebdo, Paris était une ville hyper sécurisée avec des soldats dans les rues. Depuis lors, ces dispositifs se sont renforcés mais ne peuvent pas éviter des attentats.

* Le gouvernement français va utiliser cet attentat pour gagner de l'appui populaire pour ces aventures impérialistes en Afrique et dans le reste du monde au nom de la lutte contre le terrorisme. Nous dénonçons en particulier les manœuvres cyniques de la France en Syrie qui ont contribuées au démembrement du pays, l’exode de millions de personnes et à renforcer les groupes terroristes.  Nous ne pouvons donc d'aucune façon mettre en sourdine notre opposition aux opérations impérialistes.

* La classe dirigeante et le gouvernement « socialiste » profiteront de ces attentats et de l’émotion qu’ils suscitent pour détourner l’attention des travailleurs de la crise, de ses conséquences sociales désastreuses et de la politique réactionnaire qui est menée dans l’intérêt d’une poignée de grands patrons. C’est le sens des nombreux appels à « l’union nationale », qui doivent être fermement rejetés par les organisations de gauche de la jeunesse et des travailleurs.

* Sans d'aucune façon justifier les fanatiques religieux, il fait essayer de comprendre le terreau de ce fanatisme pour mieux le combattre.

* L'explication de ce fanatisme ne se trouve pas dans le Coran, mais dans les conditions sociales, économiques et politiques dans lesquelles vivent de plus en plus de jeunes musulmans soumis à l'injustice, la discrimination, l'humiliation et la répression.

* Dans un tel contexte, une petite minorité de jeunes reconnait dans la démagogie djihadiste une expression déformée de leur sentiment d'injustice et de leur désir de lutter contre le système. Ils font fausse route.

* La gauche, le mouvement ouvrier, ne peut pas se réfugier dans des appels moraux, antireligieux ou de défense républicaine ou de la démocratie actuelle pour combattre ce terrorisme et ce fanatisme religieux.

* La gauche doit s’engager dans une lutte contre ce système et ne pas s’y vautrer. La gauche doit donner un avenir à ces jeunes en les organisant autour d'une conscience de classe pour en finir avec la misère du capitalisme.

* Luttons ensemble contre ce système pourri qui produit ce genre de massacre afin de créer des conditions matérielles pour une véritable société humaine basé sur la fraternité et la solidarité et non sur la haine et la division.